Maintenance éolienne

Sommaire

La maintenance d'une éolienne est nécessaire pour une bonne production d'énergie et une durée de vie prolongée. Le coût de maintenance est à prendre en compte dans l'investissement. Regardons tous ces aspects plus en détail.

Différentes maintenances d'éoliennes

La maintenance peut être curative ou préventive. Elle concerne tous les éléments de l'éolienne.

Maintenance préventive

 La maintenance préventive consiste :

  • À entretenir les différents éléments de l'éolienne avant leurs défaillances :
    • lubrification des éléments mécaniques ;
    • contrôle de la génératrice et des systèmes hydrauliques ;
    • diagnostic et contrôle des systèmes électroniques ;
    • contrôle des hélices et des pales ;
    • contrôle du mât ;
    • contrôle des régulateurs qui sécurisent l'éolienne.
  •  À remplacer les pièces d'usure selon les prescriptions du fabricant. 

Maintenance curative

Comme son nom l'indique, elle consiste en cas de panne et après diagnostic, à réparer les éléments défaillants d'un aérogénérateur :

  • mât ou pales ;
  • génératrice ;
  • systèmes électroniques.

Remarque : un bruit inhabituel doit inciter à une vérification. Dans un système en rotation, un élément cassé peut entraîner des pannes sur d'autres éléments.

Fréquence des contrôles

La fréquence des contrôles et de remplacement de pièces, comme dans l'automobile, est déterminée par le fabricant de l'éolienne :

  • Compter en général au moins un nettoyage et graissage complet et une vérification annuelle des différents éléments : pales, générateur, démultiplicateur.
  • Par ailleurs, il est recommandée de procéder à des contrôles supplémentaires en cas d'évènements climatiques violents : tempêtes, orages, grêle.
  • Des interventions saisonnières peuvent, en plus, être nécessaires : déneigement des pales, nettoyage d'insectes ou d'oiseaux, enlèvement du sel (éolienne off-shore ou à proximité de la mer).

 

Métiers et coût de la maintenance

Opérateurs

La maintenance d'une éolienne doit être effectuée par un professionnel. Généralement, les constructeurs d'éoliennes proposent un contrat de maintenance. Celui-ci fait appel à :

  • des gestionnaires de maintenance qui planifient les opérations ;
  • des techniciens de maintenance qui interviennent en préventif ou curatif,
  • des ingénieurs et responsables d'exploitations qui supervisent les techniciens.

Remarque : la rapidité d'intervention est primordiale car pendant la maintenance, une éolienne ne produit pas.

La durée de vie moyenne d'une éolienne est de 10 à 20 ans, sachant que :

  • une bonne maintenance permet une meilleure longévité ;
  • certaines pièces peuvent être changées pour augmenter la durée de  vie.

Coût

e coût de la maintenance dépend du type d'éolienne, les plus grandes étant généralement plus onéreuses. Ainsi, comptez :

  • 2 à 3 % par an du coût d'investissement pour le coût d'exploitation et de maintenance d'une grande éolienne ;
  • 1,5 à 2 % du coût d'investissement initial pour une petite éolienne.

Les coûts de maintenance sont plus importants sur les grandes installations notamment du fait :

  • des normes de sécurité (travail en hauteur par exemple) ;
  • du gros matériel nécessaire (nacelle ou grue grande hauteur par exemple).

Comme on le voit, les dépenses d'exploitation et de maintenance sont importantes au bout de 20 ans et doivent être prises en compte dans le calcul économique d'un parc éolien.

Contrat de maintenance

Avant d'investir, il faut toujours demander au fabricant d'éoliennes s'il propose un contrat de maintenance et, si oui, à quel coût. C'est un gage de sécurité pour votre installation.

Il est également nécessaire de vérifier quelles sont les garanties proposées sur les pièces par le constructeur :

  • en général 2 à 3 ans de garantie sur une éolienne domestique ;
  • certaines garanties sont de durée variables selon les pièces (pales, moteur, etc.) ;
  • certaines garantie sont liées à l'obligation d'un contrat de maintenance.

Attention : le coût d'un contrat de maintenance comprend le nettoyage et la vérification annuels, mais généralement pas le remplacement de pièces d'usures ou de pièces cassées. Vérifiez les détails du contrat.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider